Écrire même quand ce n’est pas « parfait »

Hello! Ça fait longtemps que je n’ai pas publié par ici! J’ai décidé de participer au NanoWrimo et je suis plutôt contente car j’avance bien.

Le Nanowrimo est un défi qui consiste à écrire 50000 mots pendant le mois d’octobre. Il vient des États-Unis mais il est devenu international. Pour le réussir, le mieux c’est d’écrire plus de 1500 mots par jour, mais tu as le droit de rattraper sur les autres jours. Beaucoup en profitent pour écrire un roman, mais ça peut être des articles pour ton blog, un mémoire… bref le principal est d’écrire tous les jours! Nous sommes nombreux à y participer. D’ailleurs, on retrouve beaucoup de communautés pour le NanoWrimo sur les réseaux sociaux. Quelques auteurs-youtubeurs, comme Christelle Le Bailly, partagent leur expérience.

Ok, j’avais commencé à écrire bien avant mais j’ai changé complètement le style ce qui a bouleversé l’histoire…

Une chose importante que j’apprends chaque jour est de laisser mon perfectionnisme de côté. En effet, si j’ai envie de terminer mon bouquin, je dois avancer coûte que coûte. J’accepte que ce ne soit pas parfait et j’apprends à être tolérante envers moi-même.

Par exemple, je voulais terminer mon roman durant le mois en octobre. Ce fut un gros flop car je n’étais pas satisfaite de l’histoire. Je l’avais même annoncé sur ce blog et sur Instagram. Mais je ne me suis pas traitée de grosse nulle! Au contraire, j’ai pris quelques jours pour réécrire la trame en me demandant ce que je voulais VRAIMENT écrire. Le NanoWrimo me permet donc de me lancer à fond dans cette réécriture.

Et c’est ok aussi si parfois je n’écris que 800 mots au lieu des 1600 requis parce que je suis fatiguée/ j’en ai marre/ je n’ai pas eu le temps (parfois les trois en même temps). Tant que je prends du plaisir à écrire ! La joie, la joie, la joie est devenue mon seul credo. 🤗 On écrit pour soit avant tout! Comme dit Toni Morisson, écris les livres que tu veux lire.

Est-ce qu’il y en a parmi vous qui font ce défi ? Si oui, où en êtes-vous ?

3 réponses sur “Écrire même quand ce n’est pas « parfait »”

  1. Hello bon courage pour le nanowrimo, je viens justement d’écrire un article pour expliquer pourquoi je n’y participe pas. Mais je trouve que ça reste une très belle initiative et expérience à faire au moins une fois dans sa vie. 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s